Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: senium

senium sĕnĭum, ĭī, n. (senex), 1 grand âge, sénilité : dicitur senio et ægritudine confectus esse Cic. Tusc. 3, 27, il succomba, dit-on, sous le poids de l'âge et du chagrin, cf. Tim. 17 || [fig.] déclin, décrépitude, épuisement : lunæ Plin. 7, 155, décours de la lune ; mundus se ipse consumptione et senio alebat sui Cic. Tim. 8, le monde tirait sa substance de son propre épuisement, de sa propre décrépitude, cf. Liv. 7, 22, 5 ; Gell. 20, 1, 10 2 [fig.] a) caractère morose, gravité maussade [propre aux vieillards] : Hor. Ep. 1, 18, 47 ; b) chagrin, douleur : Cic. Mil. 20 ; Liv. 40, 54 ; c) [t. d'injure] avec un pron. masc., vieux, décrépit : Ter. Eun. 302, et Don.