Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: tantum

tantum,¹ 1 tantum, n. de tantus pris advt, 1 a) [abst] m. à m., relativement à cette grandeur, à cette quantité ; autant, à ce point : ne miremini, qua ratione hic tantum apud istum libertus potuerit Cic. Verr. 2, 2, 134, pour que vous ne vous demandiez pas avec étonnement pour quelles raisons cet affranchi a eu autant de pouvoir auprès de cet homme ; tantum temporibus illis jusjurandum valebat Cic. Off. 3, 112, telle était en ce temps-là la puissance du serment, [v. tantus 1 vers la fin] ; b) [corrél. de quantum] tantum... quantum Cic. Off. 1, 11, autant... que, dans la mesure où : tantum, quantum sensu movetur (belua)... se accommodat Cic. Off. 1, 11, dans la mesure où (la bête) est menée par les sens, elle se porte vers... ; tantum movet, quantum intellegit Cic. Tusc. 2, 44, il conseille dans la mesure où il entend (ses préceptes valent ses idées), cf. 1, 29 || [au lieu de tam avec des adj.] Virg. G. 4, 101 ; Hor. S. 2, 5, 80 || [avec ut conséc] : id tantum abest ab officio, ut Cic. Off. 1, 43, cette conduite est tellement éloignée du devoir que ; [qqf.] = si peu, que : Cæs. C. 3, 55, 1 2 seulement : nomen tantum virtutis usurpare Cic. Par. 17, employer seulement le mot de vertu, cf. Br. 171, etc.; non tantum... sed, sed etiam, etc., non seulement, mais encore || tantum non Liv. 5, 7, 2, presque, cf. Liv. 25, 15, 1 ; 34, 40, 5 ; 37, 29, 9 [mais tantum non cunctandum esse Liv. 35, 18, 8 = seulement il ne fallait pas de temporisation] || tantum quod = [ou bien] juste, précisément (temporel) : Cic. Fam. 7, 23, 1 ; Att. 15, 13, 7 ; Suet. Aug. 98 ; Nero 6 ; [ou bien] avec cette réserve que, seulement : Cic. Verr. 2, 1, 116, [mais tantum quod exstaret aqua quærentibus Liv. 22, 2, 9 = cherchant seulement qqch. qui dépassât le niveau de l'eau ; tantum quod Liv. 33, 4, 6 = seulement par le fait que] || tantum ut = modo ut : décad.