Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: tempestas

tempestas tempestās, ātis, f. (tempus), 1 laps de temps, moment : XII T. d. Gell. 17, 2, 10 ; Varro L. 7, 51 || époque, temps [arch. dans ce sens d'après Cic. de Or. 3, 153] : ea tempestate Pl. Cas. 18, à cette époque ; tempestas, cum Pl. Truc. 380, une époque où ; eadem tempestate Cic. Div. 1, 75, à la même époque, cf. Sall. C. 17, 7 ; J. 3, 1, etc. || = saison : Cic. Rep. 1, 68 || pl., multis tempestatibus Sall. C. 53, 5, pendant de longues périodes, longtemps ; in paucis tempestatibus Sall. J. 96, 1, dans un court espace de temps, cf. Pl. Most. 18 ; Liv. 1, 5, 2 || tempestates = tempora Sall. C. 20, 3, circonstances 2 temps, température : liquida Pl. Most. 751, temps clair, cf. Lucr. 4, 169 ; bona tempestate Cic. Q. 2, 2, 4, par un bon temps (favorable), cf. Cic. Att. 9, 13, 2 ; idonea ad navigandum tempestas Cæs. G. 4, 23, 1, un temps favorable à la navigation || pl., Lucr. 1, 178 ; Cic. Fam. 16, 1, 2 3 mauvais temps, tempête, orage : Cic. Verr. 2, 5, 26 ; Rep. 4, 8 ; Phil. 5, 15, etc. ; tanta tempestas cooritur, ut Cæs. C. 1, 48, 1, un orage si violent éclate, que || pl., Cic. Inv. 2, 96 ; Phil. 7, 27 ; Mur. 36 ; Off. 2, 19 4 [fig.] trouble, malheur, calamité : in hac tempestate populi Cic. Planc. 11, dans cette tourmente populaire ; periculi tempestas Cic. Sest. 101, les dangers amoncelés comme un orage ; tempestas invidiæ Cic. Cat. 1, 22, un orage de haines ; communis Siculorum tempestas Cic. Verr. 2, 2, 91, la tempête sévissant indistinctement sur tous les Siciliens [= Verrès] ; tempestas querelarum Cic. Pis. 89, une tempête (un concert) de plaintes || pl., Cic. Rep. 1, 1 ; Nat. 1, 4 ; Sest. 46 ; de Or. 1, 2, etc. → gén. pl. tempestatium Vitr. Arch. 9, 6, 3.