Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: termino

termino termĭnō, āvī, ātum, āre (terminus), tr., 1 borner, limiter : Cic. Off. 1, 33 ; Cat. 3, 26 ; Cæc. 22 ; etc. ; agrum publicum a privato Liv. 42, 1, 6, séparer le domaine public des propriétés privées || [fig.] sonos vocis paucis litterarum notis Cic. Tusc. 1, 62, ramasser, renfermer tous les sons de la voix dans un petit nombre seulement de caractères, de lettres, cf. Cic. CM 82 ; Arch. 29 ; Mil. 74 ; modum magnitudinis Cic. Tusc. 2, 45, fixer une mesure, une limite de la grandeur ; bona voluptate Cic. Off. 3, 117, renfermer dans le plaisir tout le bien, le bien souverain, cf. Cic. Fin. 1, 38 ; 2 terminer, clore, finir : spiritu quasi necessitate aliqua verborum comprehensio terminatur Cic. Br. 34, la respiration, comme une loi naturelle, marque le terme de la phrase ; ut pariter extrema terminentur Cic. Or. 38, que les fins de phrases aient des désinences pareilles, cf. Cic. Or. 199 ; clausulas vult longa plerumque syllaba terminari Cic. de Or. 3, 183, les clausules, selon lui, doivent se terminer d'ordinaire par une syllabe longue ; imperio annuo terminato Cic. Fam. 3, 12, 4, mon année de commandement [gouvernement d'une province] étant achevée.