Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: torqueo

torqueo torquĕō, torsī, tortum, ēre, tr.,

I 1 tordre, tourner [par un mouvt de torsion] : a) stamina pollice Ov. M. 12, 475, tordre les brins du fil avec son pouce, filer ; cervices oculosque Cic. Leg. 2, 39, tourner le cou et les yeux ; terra circum axem se convertit et torquet Cic. Ac. 2, 123, la terre opère une conversion et une rotation autour de son axe ; b) torti angues Virg. G. 3, 38, serpents enroulés comme des liens ; tegumen torquens leonis Virg. En. 7, 666, enroulant [autour de soi] une peau de lion 2 imprimer un mouvement de rotation ; a) rouler, faire rouler : amnis torquet sonantia saxa Virg. En. 6, 551, le fleuve roule des pierres qui retentissent || faire tournoyer les cordes d'une fronde : Virg. G. 1, 309 || [poét.] torquet nunc lapidem, nunc ingens machina tignum Hor. Ep. 2, 2, 73, un cabestan élève [par un enroulement de câbles] tantôt une pierre, tantôt une poutre énorme ; b) lancer après avoir brandi : amentatas hastas Cic. de Or. 1, 242, lancer des javelines à courroie [de nature à porter plus loin] ; jaculum in hostem Virg. En. 10, 585, lancer un javelot sur son ennemi, cf. Virg. En. 12, 536 ; fulmina Virg. En. 4, 208, lancer la foudre || [fig.] enthymema Juv. 6, 449, lancer l'enthymème || [poét.] : Atlas axem humero torquet Virg. En. 6, 796, Atlas fait tourner le ciel sur ses épaules = porte sur ses épaules le ciel qui tourne || faire par torsion, former par enroulement : serpens orbes torquet Ov. M. 3, 42, le serpent forme ses anneaux ; c) [fig.] tourner, faire tourner : torquere et flectere imbecillitatem animorum Cic. Leg. 1, 29, faire tourner et dévier la faiblesse des esprits, cf. Cic. Cæl. 13 ; Or. 52.

II tordre, tourner de travers, 1 contourner : oculum Cic. Ac. 2, 80, faire se contourner un œil, faire dévier sa vision ; ora Virg. G. 2, 247, faire grimacer, cf. Cic. Off. 1, 131 || [fig.] verbo ac littera jus omne torqueri Cic. Cæc. 77, que le mot et la lettre tournent de travers tout le droit 2 torturer, a) [au pr.] Cic. Fin. 3, 42 ; Part. 118 ; Suet. Aug. 27 ; 40 ; b) [fig.] tourmenter : tuæ libidines te torquent Cic. Par. 18, tes passions te tourmentent, cf. Cic. Pis. 99 ; Tusc. 5, 117 ; Fin. 2, 95 ; torqueor Cic. Att. 7, 9, 4, je suis tourmenté ; de aliqua re torqueri Cic. Att. 9, 4, 2, être tourmenté à propos de qqch. ; c) mettre à l'épreuve : aliquem mero Hor. P. 435, éprouver qqn par le vin [le faire boire pour connaître ses sentiments], cf. Hor. Ep. 1, 18, 38 ; d) torqueri quod Plin. Min. Ep. 7, 30, 1, se tourmenter, s'affliger de ce que, ou torqueri et prop. inf. Sen. Tranq. 16, 1 ; torqueri, ne Ov. H. 9, 36, être tourmenté par la crainte que. → inf. pass. torquerier Hor. S. 2, 8, 67 || autre forme de supin torsum, d'après Prisc. Gramm. 9, 52.