Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: tumultus

tumultus tŭmultŭs, ūs, m. (tumeo), 1 désordre, trouble, tumulte : cum strepitu ac tumultu Cæs. G. 2, 11, 1, bruyamment et en désordre ; tumultum injicere civitati Cic. Cat. 3, 7, jeter le désarroi dans la cité ; num quæ trepidatio ? num qui tumultus ? Cic. Dej. 20, y avait-il quelque embarras ? quelque trouble ? [chez les convives] ; alteri apud alteros tumultum facere Sall. J. 53, 7, ils causaient du trouble les uns chez les autres || fracas, vacarme, bruit : Pl. Bacch. 1120 ; Cæs. G. 7, 47, 4 ; 7, 60, 3 ; cantuum et armorum tumultus Tac. Ann. 4, 47, le vacarme des chants et des armes, cf. Tac. H. 1, 85 || pl., cæcos instare tumultus monet Virg. G. 1, 464, il annonce la menace de troubles encore cachés, cf. Hor. S. 2, 2, 126 ; in repentinos convivia versa tumultus Ov. M. 5, 5, festins changés tout à coup en tumultes || [poét.] fracas dans l'air [tempête, orage] : Hor. O. 1, 16, 12 ; 3, 27, 17 ; [agitation, tumulte des flots] per Ægeos tumultus Hor. O. 3, 29, 64, à travers les flots tumultueux de la mer Égée 2 tumulte [trouble causé à Rome par le déchaînement soudain d'une guerre soit dans l'Italie soit sur ses frontières, v. Cic. Phil. 8, 2] ; d'où tumultus Italicus, Gallicus, tumulte italien, gaulois = guerre soudaine des Italiens, des Gaulois [dans ce cas, on prenait en hâte toutes mesures utiles et en particulier on faisait la levée en masse, d'où l'expression] decernere tumultum, décréter l'état de tumulte [cf. la patrie en danger], c.-à-d. la levée en masse, cf. Cic. Phil. 5, 31 ; Liv. 34, 56, 11 || [par extens.] soulèvement soudain, hostilités soudaines : tumultum Istricum sedare Liv. 41, 6, 1, apaiser le soulèvement de l'Istrie, cf. Tac. H. 4, 13 3 [fig.] α) agitation, trouble de l'esprit : Hor. O. 2, 16, 10 ; β) désordre, confusion dans la prononciation : Plin. 7, 55 || pêle-mêle, confusion : Ps. Quint. Decl. 1, 4. → gén. tumulti Enn. Scen. 156 ; Acc. Tr. 485 ; Pl. Cas. 649 ; Pœn. 207 ; Ter. Andr. 365 ; Hec. 356 ; *Sall. C. 59, 5.