Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: turpis

turpis turpis, e, 1 laid, vilain, difforme : spectare turpes Pl. Pœn. 338, contempler des personnes laides ; turpis ornatus Pl. Pœn. 307, un vilain accoutrement, cf. Ter. Phorm. 107 ; pes turpis Hor. S. 1, 2, 102, pied contrefait ; turpia membra fimo Virg. En. 5, 358, membres souillés de fange || laid, désagréable à l'oreille, déplaisant : Cic. Or. 158 2 [fig., sens moral] : laid, honteux, dégoûtant, ignoble, déshonorant, indigne, infâme : fuga turpis Cic. Fin. 2, 97, fuite honteuse, cf. Cic. Font. 34 ; Off. 1, 123, etc. ; homo turpissimus Cic. Amer. 50, le dernier des hommes ; nihil turpe dictu Cic. Fam. 9, 22, 1, rien qu'il soit honteux de dire || turpe est avec inf., c'est une honte de : Cic. Off. 2, 77 ; Læl. 61 ; nihil est turpius quam bellum gerere... Cic. Læl. 77, rien n'est plus honteux que de faire la guerre... ; quid turpius quam illudi ? Cic. Læl. 99, quoi de plus honteux que de se laisser jouer ? vobis turpissimum est... non posse Cic. Pomp. 12, c'est pour vous le comble de la honte que de ne pas pouvoir... || turpĕ, is, n. pris substt : nihil turpi turpius Cic. Fin. 4, 75, rien de plus honteux que ce qui est honteux ; turpia Cic. Fin. 3, 38, les choses honteuses, cf. Cic. Fin. 2, 25 ; Leg. 1, 46 ; turpe senilis amor Ov. Am. 1, 9, 4, c'est chose honteuse que l'amour chez un vieillard || turpĕ, acc. n. avec sens adverbial : incedere Catul. 42, 8, avoir une démarche indécente.