Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ubi

ubi ŭbī et ŭbĭ (primitt cubī), adverbe de lieu relatif-interrogatif, employé aussi comme conjonction.

I adv.,

A relatif, où [sans mouvt] ; (là, dans le lieu) où 1 [avec l'antécédt ibi] ibi... ubi Cæs. G. 1, 13, là... où, cf. Cic. Fam. 1, 10 ; 6, 1, 1 ; ubi... ibi Cic. Rep. 3, 43, où... là || [avec d'autres antécédents de lieu] : agri, ubi Cic. Rep. 2, 4, les champs où, cf. Cic. Rep. 4, 11 ; Verr. 2, 5, 30, etc. 2 [substitut du relatif construit avec in abl. ou apud] : multa... ubi (= in quibus) Cic. de Or. 1, 243, beaucoup de choses, dans lesquelles ; per illum ipsum, ubi (= apud quem) Cic. Verr. 2, 4, 29, par l'intermédiaire de celui-là précisément chez qui, cf. Cic. Quinct. 34 ; ubi... (= in quibus) Liv. 30, 35, 9, les soldats, dans lesquels 3 avec subj. conséc. : (veritas) locum, ubi consistat, reperire non poterit Cic. Quinct. 5, (la vérité) ne pourra trouver un endroit où s'arrêter ; quid erat in terris, ubi... pedem poneres ? Cic. Phil. 2, 48, quel était le point du globe, où tu pusses poser le pied...? ubi... videretur Cæs. C. 2, 15, 2, dans les endroits de telle nature que... [v. Gaffiot, 1903a, p. 186] ; est, ubi id isto modo valeat Cic. Tusc. 5, 23, il y a des cas tels que ce principe se vérifie = de nature à justifier ce principe ; est ubi plus tepeant hiemes ? Hor. Ep. 1, 10, 15, est-il un endroit pour avoir des hivers plus tièdes, cf. Pl. Mil. 82 4 ubi initial = ibi autem, ibi enim, et ibi, etc. : Cic. Leg. 1, 14 ; Liv. 23, 10, 1 5 ubi ubi = ubicumque ; ubi ubi est Ter. Eun. 295, en qq. endroit qu'il soit, cf. Ter. Andr. 984 ; Pl. Cas. 686 ; Epid. 491, etc. ; Liv. 42, 57, 12.

B ubi interr. direct : ubi sunt qui...? Cic. de Or. 2, 59, où sont ceux qui...? cf. Cic. Verr. 2, 5, 104 ; Nat. 1, 68, etc. || = qua in re ? Cic. Tusc. 5, 102 ; 5, 121 || [avec gén.] : ubi terrarum sumus ? Cic. Rab. Post. 37, à quel endroit du monde sommes-nous ? ubi loci Pl. Capt. 958, en quel endroit, v. ubinam || interr. indir. : investigare, ubi sit Cic. Att. 9, 1, 2, chercher où il est, cf. Cic. Com. 30 ; Tusc. 1, 67 ; Phil. 13, 33.

II emploi comme conj., quand, lorsque : 1 ubi videt Cic. Verr. 2, 2, 61, quand il voit ; ubi hoc nuntiatum est, jubet Cic. Cæcil. 56, quand la nouvelle eut été annoncée, il ordonne ; ubi accusator... gradus complerat, ne surgendi quidem potestas erat Cic. Clu. 93, quand l'accusateur avait rempli les gradins..., il n'était même plus possible de se lever pour parler ; ubi... tum Cic. de Or. 2, 100, quand... alors, cf. Cic. Verr. 1, 1, 55 ; Liv. 22, 58, 8 ; 25, 38, 4, etc. ; tum... ubi Sall. C. 52, 4, au moment où, cf. Cato Agr. 33, 2 ; 45, 3, ou tunc... ubi Sen. Ep. 39, 6 ; 89, 15 ; ubi... exinde Pl. Curc. 363 || ubi primum, aussitôt que, dès que : Cic. Verr. 2, 2, 48, etc. 2 avec subj. = cum : sol ubi... mutaret Hor. O. 3, 6, 41, du moment que le soleil changeait..., cf. Liv. 21, 42, 4 ; 22, 2, 7 ; 26, 25, 7, etc. ; Tac. H. 2, 88, etc. || id ubi dixisset, emittebat Liv. 1, 32, 14, après avoir dit cela, cela dit, il envoyait..., cf. Liv. 8, 8, 9 ; 22, 38, 3 ; 23, 19, 13 ; 26, 11, 3, etc., v. Gaffiot, 1903a, p. 186.