Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: ullus

ullus ūllus, a, um (unulus, dim. de unus,) [employé dans les prop. négatives ou hypothétiques ou interrogatives, et rarement ailleurs], quelque, quelqu'un 1 adjt : non ulla causa Cic. Br. 312, pas une seule cause, cf. Cic. Fin. 3, 50 ; Clu. 39 ; nemo ullius rei fuit emptor Cic. Phil. 2, 97, personne ne fut acheteur d'aucun objet ; neque aliud ullum (signum reliquat) præter... Cic. Verr. 2, 4, 7, et il ne laissa aucune autre statue que... ; neque ullam in partem disputo Cic. Verr. 2, 5, 7, et je ne me prononce dans aucun sens, ni pour ni contre ; sine ullo maleficio Cæs. G. 1, 7, sans faire aucun mal ; sine ullo domino esse Cic. Rep. 1, 67, n'avoir aucun maître ; si tempus est ullum jure hominis necandi Cic. Mil. 9, s'il y a qq. occasion où le meurtre soit légitime ; si erit ulla respublica... ; sin autem nulla erit... Cic. Fam. 2, 16, 5, s'il existe un gouvernement en qq. manière... ; mais s'il n'en existe pas du tout... ; cf. Fam. 13, 40 ; Q. 3, 1, 15 ; Verr. 2, 5, 81 ; Phil. 2, 86 ; Tusc. 5, 4 || est ergo ulla res tanti, ut...? Cic. Off. 3, 82, y a-t-il rien d'assez grande valeur pour que...? Cic. Pomp. 44 ; Domo 47 ; Fin. 2, 7 || [dans une prop. affirmative] : Pl. Aul. 422 ; Virg. G. 3, 428 ; Quint. 8, 2, 17 2 subst. m. : numquam ulli supplicabo Pl. Rud. 1335, jamais je ne supplierai personne, cf. Cæs. G. 1, 8 ; si ab ullo... Cic. Planc. 6, si par personne..., cf. Cic. Phil. 2, 38 ; Liv. 5, 40, 4 ; pl., quæ virtus in ullis fuit ? Cic. Tusc. 1, 2, quelle vertu y eut-il chez aucun peuple...? || au n. : neque est ullum, quod Cic. Tusc. 5, 37, et il n'y a pas une de ces choses qui ; nemo ullius nisi fugæ memor Liv. 2, 59, 8, personne ne songe à rien qu'à la fuite. → gén. ullīus, dat. ulli ; mais gén. ullĭus Catul. 4, 3 ; etc. ; gén. ulli Pl. Truc. 293, cf. Prisc. Gramm. 6, 36 et 82 ; dat. f. ullæ Tib. 4, 6, 9.