Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: usus

usus,² 2 ūsŭs, ūs, m. (utor), 1 action de se servir, usage, emploi : usu rerum necessariarum spoliari Cæs. G. 7, 66, 5, être privé de l'usage du nécessaire ; virtus in usu sui tota posita est, usus autem ejus est maximus civitatis gubernatio Cic. Rep. 1, 2, la vertu est tout entière dans l'emploi qu'on fait d'elle [n'existe qu'autant qu'on la met en œuvre] et son emploi le plus grand, c'est le gouvernement de la cité ; usus urbis Cic. Off. 3, 47, l'usage = le séjour de la ville || ferreus adsiduo consumitur anulus usu Ov. Ars 1, 473, un anneau de fer s'use par un usage continuel, cf. Ov. Ars 3, 91 2 [droit] faculté d'user, droit d'usage : Hor. Ep. 2, 2, 175 || usus fructus, usus et fructus, usus fructusque Cic. Cæc. 11 ; 19 ; Sen. Ep. 98, 11, usufruit de la propriété d'autrui || avec auctoritas, jouissance qui entraîne le droit possessoire, v. auctoritas || v. usucapio 3 usage = exercice, pratique : Cæs. G. 4, 33 ; Cic. Balbo 45 ; Rep. 3, 5 ; de Or. 1, 15 ; Br. 167 || usus rerum maximarum Cic. Rep. 1, 37, la pratique des plus grandes affaires, cf. Cic. de Or. 2, 204 4 usage, expérience : magnum in re militari, in castris usum habere Cæs. G. 1, 39, 2 ; 1, 39, 5, avoir une grande expérience de l'art militaire, de la vie des camps ; usum rei militaris, usum belli habere Cæs. C. 3, 110, 6 ; G. 4, 20, 4, avoir la pratique de l'art militaire, l'expérience de la guerre 5 usage [en matière de langue] : usum loquendi populo concedere Cic. Or. 160, concéder au peuple l'usage de la langue = reconnaître que c'est lui qui crée l'usage ; cadent vocabula, si volet usus Hor. P. 71, des mots tomberont, si l'usage le veut 6 usage = utilité : usum habere ex aliqua re Cic. Off. 2, 14, tirer usage, utilité de qqch. ; pecudes ad usum hominum procreatæ Cic. Leg. 1, 25, animaux créés pour l'usage de l'homme, pour servir à l'homme ; docuit quantum usum haberet ad... potiri oppido Cæs. C. 3, 80, 6, il montra combien il serait utile pour... de s'emparer de la ville ; usui esse alicui Cic. Att. 1, 1, 3, être utile à qqn ; magno usui esse rei publicæ Cic. Phil. 10, 26, être très utile à l'état ; usui esse ad rem Cæs. G. 1, 38, 3 ; 2, 12, 3, etc., servir à qqch. ; ex usu alicujus esse Cæs. G. 5, 6, 6, être utile à qqn ; res usu populi Romani accidit Cæs. G. 1, 30, 2, la chose s'est produite d'une façon utile pour le peuple romain ; ex usu est prœlium committi Cæs. G. 1, 50, 4, il est avantageux que le combat soit engagé 7 usage = besoins : illum usum provinciæ supplere Cic. Verr. 2, 4, 9 = illius rei usum, satisfaire aux besoins sur ce point-là d'un gouverneur de province ; quæ belli usus poscunt, suppeditare Liv. 26, 43, 7, fournir aux besoins de la guerre ; ad usus civium res utilis Cic. Fin. 1, 12, chose utile aux besoins des citoyens ; mutui usus Liv. 28, 18, 12, les besoins réciproques || expressions : a) usus est = opus est : quod usust Pl. Merc. 584, ce qui est nécessaire ; cum usus est Cæs. G. 4, 2, 3 ; 6, 15, 1, quand c'est nécessaire ; si quando usus est Cic. Off. 1, 92, si besoin est ; [avec abl.] il est besoin de : mihi usus est tua opera Pl. Pers. 328, j'ai besoin de ton aide ; cf. Pl. Rud. 398, etc. ; cf. Cic. Att. 9, 6, 3 ; Liv. 30, 41, 8 ; Virg. En. 8, 441 ; [avec ut subj.] Pl. Mil. 1132 ; Ter. Haut. 81 ; [avec gén.] si quo usus operæ sit Liv. 26, 9, 9, pour le cas où l'on aurait besoin de leur aide à qq. égard ; b) usus venit, le besoin, la nécessité se présente : si usus venit Cæs. G. 7, 80, 1, si besoin est, cf. Pl. Mil. 3 ; Merc. 518, etc. ; Ter. Haut. 556 ; c) usu venit v. usuveni 8 relations : domesticus usus Cic. Amer. 15, relations intimes ; quocum mihi est magnus usus Cic. Fam. 7, 32, 1, avec qui j'ai beaucoup de relations, cf. Cic. Fam. 13, 23, 1 ; Verr. 2, 5, 8 ; Planc. 5 ; Liv. 40, 21, 11. → arch. œsus XII T. d. Cic. Leg. 3, 10.