Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: uter

uter,² 2 ŭtĕr, utra, utrum, gén. utrīus, dat. ŭtrī, 1 pronom relatif, celui des deux qui, celle des deux qui : uter eorum vita superarit, ad eum pars utriusque pervenit Cæs. G. 6, 19, 2, [subj. conséc.] à celui des deux qui remplit la condition de survivance, la part des deux revient, cf. Pl. Aul. 327 ; Cic. Verr. 2, 3, 106 ; Cæcil. 45 ; Part. 123 ; Liv. 8, 6, 13 ; 21, 18, 13 ; Hor. S. 2, 3, 180 2 employé comme interrogatif ; a) [direct] qui des deux ? uter nostrum ? Cic. Rab. perd. 11, qui de nous deux ? cf. Hor. S. 2, 3, 102 ; 2, 7, 47 ; uter ex his ? Sen. Ep. 90, 14, qui de ces deux-là ? || utrum mavis ? statimne..., an...? Cic. Tusc. 4, 9, laquelle des deux choses aimes-tu le mieux ? est-ce tout de suite... ou bien...? || uterne ? Hor. S. 2, 2, 107, lequel des deux ? b) [indirect] : ignorante rege uter esset Orestes Cic. Læl. 24, le roi ignorant qui des deux était Oreste ; quærere, uter utri insidias fecerit Cic. Mil. 23, chercher qui des deux a tendu des embûches à l'autre, cf. Cæs. G. 5, 44 ; Liv. 40, 55, 3 ; Hor. Ep. 2, 1, 55 ; utrum de his potius (optaret), dubitasset aliquis Cic. Br. 189, lequel des deux choisir de préférence ? quelqu'un aurait pu hésiter 3 [pron. indéfini] n'importe lequel des deux, l'un des deux : si uter volet Cic. Verr. 2, 3, 35, si l'un des deux le veut ; horum utro uti nolumus, altero est utendum Cic. Sest. 92, nous ne voulons pas de l'un des deux, il faut se servir de l'autre 4 = utercumque, quel que soit celui des deux qui : Cic. Pis. 27 ; Div. 2, 141. → noter utrĭus Hor. Ep. 1, 17, 15 || gén. et dat. f. arch. utræ d'après Char. 158, 29.