Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: utilis

utilis ūtĭlis, e (utor), qui sert, utile, profitable, avantageux : Cic. Nat. 1, 38 ; Off. 3, 76, etc. || [constr.] a) dat., alicui Cic. Off. 3, 84 ; Agr. 2, 14, utile à qqn, cf. Cæs. G. 4, 7 ; Nep. Milt. 3, 5 ; Them. 7, 6 ; alicui rei Cic. Inv. 1, 1, utile à qqch., qui sert à qqch., cf. Hor. Ep. 1, 16, 14 ; 2, 1, 124 ; Virg. G. 2, 323 ; b) ad rem Cic. Off. 3, 29, utile, bon à qqch., en vue de qqch. ; in hoc tempus Liv. 5, 18, 4, utile pour les circonstances actuelles ; c) [poét. avec gén.] radix medendi utilis Ov. H. 5, 147, racine médicinale ; d) [avec inf. poét.] : tibia adesse choris erat utilis Hor. P. 204, la flûte [rendait le service de] suffisait à soutenir les chœurs ; e) n. utile, l'utile : Hor. P. 343 ; O. 4, 9, 41, ou utilia Hor. P. 164 ; Quint. 3, 8, 13, etc. || utile est avec inf. Cic. Off. 3, 64, il est utile de ; utilissimum ratus... evitare Nep. Alc. 4, 4, ayant jugé très utile d'éviter... ; [avec prop. inf.] il est utile que : Liv. 3, 51, 4 ; f) [droit] : utilis actio, etc., action utile = qui se fonde, à défaut de loi, sur l'équité ou l'analogie avec une loi : Dig. 13, 5, 5, 9 ; 43, 20, 1, 35, etc.