Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: vaco

vaco văcō, āvī, ātum, āre, intr.

I être vide 1 être libre, inoccupé, vacant : tota domus superior vacat Cic. Att. 12, 10, tout le haut de la maison est vide ; noluit locum vacare Cæs. G. 1, 28, 4, il ne voulut pas que la région restât inoccupée, inhabitée, cf. G. 4, 3, 1 || pl. n. vacantia Tac. Ann. 3, 28, les biens vacants, [mais Gell. 6, 5, 6 = choses sans emploi, inutiles] 2 [avec abl.] être libre de, être sans : mens vacans corpore Cic. Nat. 1, 25, intelligence incorporelle, cf. Nat. 2, 64 ; Tusc. 1, 65 ; culpa vacare Cic. Fam. 7, 3, 4, être sans faute, n'avoir rien à se reprocher ; omni animi perturbatione Cic. Tusc. 4, 8, être exempt de toute passion || [avec ab] : hæc a custodiis classium loca vacabant Cæs. C. 3, 25, 4, ces parages n'étaient pas gardés par les flottes ; ab opere Cæs. C. 3, 76, 3, n'avoir pas à travailler à un retranchement ; nullum tempus illi umquam vacabat a forensi dictione Cic. Br. 272, il ne laissait passer aucun moment sans parler au forum, cf. Cic. Dej. 27 ; Div. 2, 7 ; a culpa Sen. Ep. 97, 1, n'être pas coupable.

II être inoccupé, oisif ; 1 être de loisir : si ne tu quidem vacas Cic. Fam. 12, 30, 1, si toi non plus, tu n'as pas de loisir, cf. Cic. Att. 12, 38, 2 ; Hor. Ep. 2, 2, 95 2 vacare alicui rei, avoir des loisirs pour qqch. ; philosophiæ Cic. Div. 1, 10, avoir du loisir pour la philosophie || [avec ad] Sen. Ep. 49, 9 ; [avec in acc., poét.] Ov. P. 3, 3, 36 ; [d'où] vaquer à qqch., donner son temps à qqch., s'occuper de qqch., dans Sen., Tac., Plin., Quint., etc. ; corpori Plin. Min. Ep. 9, 1, 4, exercer son corps ; foro Quint. 10, 1, 114, se consacrer au barreau ; discendo juri Quint. 12, 1, 10, s'occuper de l'étude du droit || donner son temps à qqn, être libre pour qqn : Sen. Brev. 2, 5 || [avec inf.] s'occuper de : Stat. Th. 8, 186.

III impers., le temps ne manque pas, il y a loisir, il est loisible, 1 [avec inf.] : elegiam vacabit in manus sumere Quint. 10, 1, 58, il sera loisible de prendre en mains les poètes élégiaques, cf. Virg. En. 1, 373 ; nobis venari non vacat Plin. Min. Ep. 9, 16, 1, nous n'avons pas le loisir de chasser, cf. Ov. Tr. 2, 1, 216 ; M. 5, 334 2 [abst] : tu, cui vacat Plin. Min. Ep. 1, 10, 11, toi, qui as du loisir, cf. Plin. Min. Ep. 8, 15, 1 ; dum vacat Ov. Am. 3, 1, 70, pendant que loisir il y a, cf. Juv. 1, 21. → arch. voco Pl. Cas. 527 [jeu de mots sur voco, être vide et voco, appeler].