Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: vicinus

vicinus vīcīnus, a, um (vicus), 1 voisin, qui est à proximité : Hor. Ep. 1, 14, 24 ; P. 66 ; Virg. G. 1, 510 ; vicinum bellum Liv. 1, 14, 6, guerre dans un pays voisin || [avec dat.] voisin de : Virg. En. 5, 759 ; Ov. F. 6, 275 ; [avec gén.] Luc. 9, 432 || vīcīnus, ī, m., un voisin : proximus Cic. Cat. 2, 21, le plus proche voisin ; interiores vicini tui Cic. Q. 1, 2, 7, tes plus proches voisins || vīcīna, æ, f., voisine : Jovis Cic. Off. 3, 104, voisine de Jupiter || vīcīnum, ī, n., voisinage : in vicino terræ Plin. 2, 68, dans le voisinage de la terre ; vicina rigare Plin. 6, 65, arroser les lieux voisins 2 [fig.] qui se rapproche, voisin, qui a du rapport, de l'analogie : [avec gén.] dialecticorum scientia vicina ejus et finitima Cic. Or. 113, la science des dialecticiens qui en est voisine [de l'éloquence] et limitrophe || [avec dat.] vicina virtutibus vitia Quint. 8, 3, 7, défauts voisins des vertus, cf. Plin. 21, 53, etc. ; ferrum molle plumboque vicinius Plin. 34, 143, fer tendre et qui se rapproche davantage du plomb ; cui vicinum est non negare... Quint. 6, 3, 81, une chose analogue consiste à ne pas nier...