Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: auxilium

auxilium,¹ 1 auxĭlĭum, ĭī, n. (augeo), 1 secours, aide, assistance : alicui ferre Cic. Cat. 2, 19, porter secours à qqn ; auxilio esse alicui Cic. Verr. 2, 4, 78, secourir qqn, donner son appui à qqn, protéger qqn ; auxilio alicui venire Cæs. G. 2, 29, 1, etc.; mittere Cæs. G. 1, 18, 10, etc., venir, envoyer au secours de qqn ; arcessere Cæs. G. 3, 11, 2, appeler au secours ; ad auxilium convenire Cæs. G. 7, 80, 4, venir ensemble au secours ; auxilium adventicium Cic. Verr. 2, 4, 81, secours étranger || protection accordée par un magistrat (intercession) : Cic. Agr. 2, 33 2 pl. auxilia, troupes de secours, troupes auxiliaires, [en gén.] infanterie : Cæs. G. 1, 24, 3 ; 3, 20, etc.; mais auxilia peditatus equitatusque Cæs. G. 6, 10, 1, des troupes auxiliaires comprenant infanterie et cavalerie 3 moyen de secours, ressource : extremum auxilium experiri Cæs. G. 3, 5, 2, faire l'essai de la dernière ressource ; communis salutis auxilium in celeritate ponere Cæs. G. 5, 48, 1, mettre (voir) dans une action rapide le moyen d'assurer le salut commun ; rei nullum auxilium reperire Cæs. G. 5, 48, 1, ne trouver aucun moyen de remédier à une chose ; minuisti auxilia populi Romani Cic. Verr. 2, 5, 50, tu as amoindri les ressources du peuple romain || confisus fama rerum gestarum infirmis auxiliis proficisci non dubitaverat Cæs. C. 3, 106, 3, confiant dans le bruit de ses exploits, il n'avait pas hésité à partir avec de faibles moyens d'action 4 [en médecine] secours, remède : Ov. Rem. 48 ; Cels. Med. 1 præf. 1, 6, etc.; Plin. 23, 31, etc.