Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: caedo

caedo cædō, cĕcīdī, cæsum, cædĕre, tr., frapper, battre, abattre, 1 loris aliquem cædere Pl. Merc. 1002, frapper qqn du fouet, donner les étrivières ; virgis ad necem Cic. Verr. 2, 3, 69, battre de verges jusqu'à ce que mort s'ensuive ; lapidibus duo consules ceciderunt Cic. Fr. A 14, 7, ils attaquèrent les deux consuls à coups de pierres ; eum cædere destiterunt Cic. Sest. 79, ils cessèrent de le frapper ; Etruscis terga cædit Liv. 2, 11, 9, il frappe (attaque) de dos les Étrusques || cædit calcibus arva Virg. En. 10, 404, il frappe le sol de ses talons 2 abattre : arbores Cic. Div. 2, 33 ; silvas Cæs. G. 3, 29, 1, abattre des arbres, des forêts ; ripis fluvialis harundo cæditur Virg. G. 2, 415, on coupe sur les rives le roseau de rivière || materiam Cæs. G. 3, 29, 1 ; C. 1, 36, 5 ; Liv. 21, 27, 5, couper le bois de construction || [prov.] vineta sua cædere Hor. Ep. 2, 1, 220, couper ses propres vignes, jeter des pierres dans son propre jardin, se faire du tort à soi-même 3 briser, fendre : silicem Cic. Div. 2, 85, fendre une pierre ; montes Sen. Nat. 5, 15, 2, fendre les montagnes ; murum Liv. 21, 11, 9, saper un mur || [en part.] tailler : lapis aliqui cædendus et apportandus fuit Cic. Verr. 2, 1, 147, il y avait quelques pierres à tailler et à porter en place ; cum cædendum esset saxum Liv. 21, 37, 2, comme il fallait tailler le rocher ; ut nec virgulta vallo cædendo nec terra cæspiti faciendo apta inveniri posset Liv. 25, 36, 5, en sorte qu'on ne pouvait trouver ni broussailles propres à façonner (tailler) des pieux ni de terre propre à faire des mottes de gazon 4 abattre, tuer, massacrer : tot legionibus cæsis Cic. Phil. 14, 12, tant de légions étant massacrées ; ille dies, quo Tib. Gracchus est cæsus Cic. Mil. 14, ce jour où Tib. Gracchus fut assassiné || [avec idée de vaincre] : legiones nostras cecidere Liv. 7, 30, 14, ils ont taillé en pièces nos légions || [poét.] : cæsi corporum acervi Catul. 64, 359, monceaux de cadavres ; cæso sparsuri sanguine flammas Virg. En. 11, 82, victimes destinées à arroser de leur sang répandu les flammes du bûcher 5 égorger [des animaux] : cædit greges armentorum Cic. Phil. 3, 31, il égorge les troupeaux de bétail ; (cervos) rudentes cædunt Virg. G. 3, 275, ils égorgent (les cerfs) malgré leurs bramements || immoler, sacrifier : Cic. Leg. 2, 57 ; Virg. En. 5, 96, etc.; cæsis hostiis placare (mentes deorum) Cic. Clu. 194, apaiser les dieux par l'immolation des victimes 6 [poés. érotique] : Catul. 56, 7 ; Priap. 26, 10.